Avant de lire cet article, je vous recommande de voir ce post (https://whatis.techtarget.com/fr/definition/iSCSI) , ci vous n’avez pas une bonne connaissance de ce protocole.

Environnement de mise en place

Cette configuration a été mise en place dans un labo virtuel avec le logiciel de virtualisation VMware workstation 15.6

J’ai à ma disposition :

  • Un hyperviseur ESXI opérationnel 7.0 : 192.168.128.151/24
  • Un serveur Ubuntu fraîchement installé : 192.168.128.150/24 avec
    • Deux disques dur dédiés, ou un disque dur et deux partitions. Dans mon cas, cela serra deux disques durs dédiés. sda (hébergeant le système) sdb (représentant mon futur espace de stockage dédiée ISCSI
  • Accès à internet sur les deux machines (Plus important sur la deuxième que sur la première…)

ISCSI Target = Machine virtuelle Ubuntu : 192.168.128.150/24

ISCSI Initiator = ESXI : 192.168.128.151/24

Serveur Ubuntu – Stockage ISCSI

apt install tgt

Le package tgt vous permet de configurer un périphérique en tant que cible iSCSI soit à l’aide d’un fichier de configuration, soit à l’aide de la commande tgtadm. J’ai choisi d’utiliser un fichier de configuration; pour ce faire, j’ai créé un fichier nommé /etc/tgt/conf.d/target01.conf avec les informations suivantes :

 nano /etc/tgt/conf.d/target01.conf
<target backup-iscsi-1.local:lun-backup>
  # Ajoutez un disque dur ou une partition 
  backing-store /dev/sdb
</target>
systemctl restart tgt
# Attendez quelques secondes, puis exécutez la commande suivante : 
tgtadm --lld iscsi --op show --mode target

Vous devriez avoir le résultat suivant :

Comme vous pouvez le constater, notre lun-backup, identifié en tant que lun 1 a bien été créé, et on constate que la taille du disque dur est de 20go.

Avant de passer à l’étape suivante vérifier que vous pouvez pinguer votre serveur ESXI depuis votre serveur Ubuntu. Notez que nous n’avons pas forcément besoin de passer par une résolution DNS des noms de domaines de chaque machine. C’est plutôt cool 🙂

Configuration ISCSI depuis l’interface WEB de l’ESXI

Automatiquement, le LUN que nous avons créé en amont sur Ubuntu devrait être détecté. Si ce n’est pas le cas chez vous, essayer de vérifier que la communication est possible entre vos deux machines.

Afin de vérifier que nous y avons bien accès, essayer de copier un fichier depuis le menu « Navigateur Banque de données »

Voilà, nous venons de voir comment mettre en place un serveur Ubuntu en guise de stockage ISCSI pour un hyperviseur ESXI 7.0. J’espère que tout c’est bien passé de votre côté 🙂

++


0 commentaire

Laisser un commentaire